Ecrire, c’est cuisiner avec des mots

cooking-1013455_960_720

S’émerveiller d’une idée, d’un moment, d’un enchaînement de mots, coucher tout cela sur le papier, et par ce biais, faire naître l’émerveillement chez une autre personne.

L’écriture est, par essence, quelque chose de merveilleux. S’y intéresser, c’est se frotter aux mystères du langage, de l’imaginaire, parfois même de l’âme humaine. Que se passe-t-il entre le moment où un auteur commence à composer un texte et celui où ses mots atteignent leur premier lecteur ? Comment se scelle cette alchimie, qui permet à des êtres de se communiquer par la fiction, alors qu’ils ne se sont jamais rencontrés ?

Qu’écrire, comment écrire et, pour commencer, pourquoi écrire ?

Pourquoi, parfois, ça ne marche pas du tout ?

Autant de questions que j’ai l’ambition d’aborder ces prochaines semaines dans cet espace, où j’espère que vous vous sentirez toutes et tous les bienvenus.

Sur ce blog, vous trouverez une série de billets qui vont aborder les thèmes les plus divers liés à l’écriture, des conseils, des astuces, des anecdotes personnelles, ainsi qu’à peu près tout ce qui me passera par la tête qui sera vaguement lié au thème, comme des critiques de livres ou des nouvelles de mes activités d’auteur. Ou complètement autre chose. Ça serait dommage de commencer par se fixer des limites, pas vrai ?

« Ceci est un blog de cuisine. Sauf qu’au lieu de recettes à manger, je vais vous proposer des recettes à écrire. »

Cela dit, à la liste de questions ci-dessus, certains d’entre vous sont déjà en train d’en ajouter une de plus, je m’en doute : qui es-tu, toi, pour prétendre enseigner l’écriture à qui que ce soit ?

Déjà, oui, merci de me tutoyer.

Quant à ma réponse : je ne suis personne de particulier. Ni un professeur de littérature, ni un expert de l’écriture créative, ni un écrivain à succès (il faut dire les écrivains à succès révèlent rarement leurs secrets, ils sont bien trop occupés à écrire des romans à succès). Je suis un auteur, écriveur, qui a eu la chance d’être publié, mais qui ne peut pas prétendre avoir une longue expérience derrière lui.

Ma seule légitimité, c’est ma passion pour ce thème. J’aime écrire, et plus encore, j’aime l’écriture : j’apprécie d’ouvrir un roman, de le démonter rouage par rouage et de chercher à comprendre comment ça marche ; je suis persuadé qu’écrire est un art, oui, mais qu’il s’agit aussi d’une série de techniques que l’on peut acquérir, explorer et avec lesquelles on peut jouer ; depuis toujours, j’expérimente, je lis, je discute, pour chercher à savoir comment procèdent celles et ceux qui écrivent, quelles sont leurs difficultés et leurs réussites, comment ils triomphent des premières et accomplissent les secondes. Souvent, il m’est arrivé d’entendre un auteur parler de ses habitudes d’écriture, et de me dire « Oh, ça, il faut que je lui pique. » Donc tout ce que j’ai chapardé par-ci, par-là, il est temps que je le rende.

Donc non, il ne s’agit pas d’enseigner quoi que ce soit. En fait, ceci est un blog de cuisine. Sauf qu’au lieu de recettes à manger, je vais vous proposer des recettes à écrire. Et comme toujours avec les recettes, libre à vous de vous en servir comme point de départ, de les essayer, de les modifier, de les adapter, ou tout simplement de les lire pour, peut-être, rêver aux bons petits plats littéraires que vous pourriez déguster.

Des idées ? Des questions ? Des suggestions ? Elles sont toutes les bienvenues.

Mais comme il n’y a rien de plus barbant qu’un avant-propos et que les bibliothèques sont pleines de préfaces que personne n’a jamais pris la peine de lire, je vous propose d’en rester là pour le moment. On se retrouve très bientôt pour fabriquer ensemble des bons petits plats.

Publicités